La nouvelle tendance mode du boubou africain

Bien plus qu’un simple style vestimentaire, la mode africaine est le vrai reflet d’une entité. Très respectueux envers la tradition, les Africains s’habillent en prenant en compte de leurs coutumes. Vous avez certainement remarqué qu’en Afrique, les hommes comme les femmes portent des robes longues richement brodées, de couleurs qui tapent à l’œil. C’est ce qu’on appelle « boubou ». Aujourd’hui, cet habit est très travaillé et plusieurs façons de le porter existent désormais selon la tendance.

Boubou africain, qu’est-ce que c’est ?

Comme indiqué, c’est une tenue traditionnelle typiquement africaine. Très appréciée pour son confort et sa légèreté, elle est adaptée au climat rude et à la forte chaleur du continent. Généralement, c’est un habit que l’on porte au quotidien, mais ces derniers temps, on remarque bien qu’il est très porté lors des grandes occasions. Et les noirs ne sont plus les seuls à s’y draper.

Car oui, le boubou est aujourd’hui au cœur de la dernière tendance. Révélateur du statut social, il est également très symbolique pour la religion musulmane en Afrique. Ainsi, il est porté aussi bien par les hommes que les femmes.

Pour les hommes, le boubou est composé de pantalons et d’une tunique, le plus souvent complété par un boubou porté par-dessus. Quant aux femmes, il se résume à une tunique large avec une ouverture sur le côté. Il se porte avec un foulard appelé « moussoir », dont les Africaines portent de différentes façons.

Qu’est-ce qui font ses particularités ?

Le boubou africain est caractérisé par sa simplicité. Pas de froufrou ni de coupe trop compliquée, juste une robe longue brodée à l’africaine. Il est généralement confectionné à partir d’un tissu néerlandais arrivé en Afrique au cœur du XIXe siècle que l’on appelle wax. Mais il est aussi possible de trouver des boubous en coton ou en bazin.

Bien sûr, les tissus synthétiques d’origines chinoises et les pagnes peuvent également être utilisés pour la confection de cette tenue, mais ces tissus ne sont pas très adaptés aux conditions climatiques en Afrique. Du coup, ils sont peu privilégiés.

Mais ce qui fait du boubou, c’est surtout la broderie. Faite à la main ou en machine, elle fait la particularité de l’habit.