Portrait du styliste camerounais Imane Ayissi

L’évènement de haute couture est purement Parisienne. Sachez qu’il n’existe nulle part ailleurs dans le monde. Cela implique que les participants sont triés sur le volet. Ils doivent même obtenir le label haute couture avant de pouvoir montrer ses œuvres au cours d’un défilé. Le 23 janvier 2020, la fédération haute de couture de France à réserver quelques surprises en invitant le stylise Imane Ayissi.

Qui est Imane Ayissi ?

La naissance du prodige Imane Ayissi est intervenue le 7 juin 1968 en Cameroun. Il est issu d’une famille d’artistes et de sportifs. Sa mère était par exemple sacrée miss Cameroun. De fil en aiguille, il avait acquis quelques notions en stylisme après avoir observé de nombreuses parades. Pourtant, il ne s’est pas tout de suite adonné à la couture. Car, il a d’abord trouvé sa voie dans la danse. Il est même parvenu à intégrer le ballet national de Cameroun. Il s’agissait d’une aubaine pour Imane Ayissi puisqu’il est parvenu à rencontrer divers chorégraphes dans les quatre coins de la planète comme Patrick Dupont. L’influence des différents artistes était en quelque sorte le facteur déclencheur pour son penchant à la mode. En 1992, il décide de quitter son pays natal pour rejoindre la capitale du Fashion.

Tout commence à Paris

Une fois arrivé en France, il débute sa carrière en tant que mannequin pour les grandes marques de couture. Il est possible d’évoquer Dior, Montana, Givenchy ou encore Valentino. Il participe également dans de nombreuses campagnes publicitaires. Puis, il décide de se consacrer pleinement son temps dans la création de vêtements. Pour écouler ces articles, il vend les pièces haute couture sur commande. Sachez qu’il a aussi présenté plusieurs de ses œuvres à Rome ou Nigéria.

Quel est le style propre d’Imane Ayissi ?

Au cours de la haute couture de Paris, Imane Ayissi a dévoilé sa collection de robes traditionnelles africaines. Vous pouvez voir son premier défilé sur https://www.youtube.com/watch?v=EVMpm495-1A. Les tissus sont créés à partir des fibres d’écorce extraite d’arbre et coton bio. Les textiles sont quant à eux peints avec des composants naturels. Il sait d’autant conjuguer son métissage culturel avec son savoir-faire académique à la Française.